H73 blogban 007

Les premières naissances chez Harris 73

  • Par wooom
  • Le 17/04/2019
  • 0 commentaire

Nous sommes très heureux de vous présenter les deux premiers bébés rapaces nés au sein de l'élevage de Harris 73 ! Et comme un clin d'oeil au nom de l'association... Il s'agit de deux petites Harris !!

En réalité, ils ont éclos les 2 et 4 avril mais, jusque-là, ils sont restés bien à l'abri dans leur nid et nous ne pouvions donc vous montrer encore aucune image d'eux...

Aujourd'hui (16 avril 2019), pour la première fois de leur vie, ils ont rencontré l'homme. Ce fut une rencontre intense mais aussi brève que possible. Il ne faut pas les perturber plus que nécessaire, car leur élevage se veut naturel et est entièrement confié à la vigilance de leurs parents Dona et Rohan.

Les deux petits ont été sortis du nid quelques minutes seulement afin d'être bagués. Dans les élevages de fauconnerie, tous les rapaces sont issus de naissances et de reproductions en captivité. Ils doivent donc être bagués pour être identifiés et cette identification, inaltérable, permet de garantir et de prouver leur origine.

Les bagues utilisées sont des anneaux fermés et gravées d'un numéro unique. Elles sont enfilées à la patte de l'oiseau, tout jeune, tandis qu'elles peuvent encore y être passées. Puis, en l'espace quelques jours, l'oiseau grandit si vite que la bague ne pourra plus jamais être ôtée. Le numéro de la bague est reporté sur la déclaration de marquage du petit rapace et celui-ci obtient alors une carte d'identification, délivrée par l'ONCFS, qui le suivra durant toute sa vie.

L'opération est très rapide. On s'équipe pour entrer dans la volière de reproduction afin d'y récupérer les bébés. Il faut bien se protéger la tête et le visage, car les parents vont tout naturellement défendre leur couvée. C'est un comportement instinctif et ce n'est pas parce que l'élevage se fait en captivité qu'on doit chercher à l'inhiber. Au contraire, les postures défensives et d'intimidation signifient que se sont des parents dévoués à leur progéniture et attentionnés.

Dès que les petits sont extraits, on constate leur bonne santé, on les pèse et on prend leurs mesures, puis on équipe la bague sur l'un de leur tarse.
Le temps d'une dernière photo et c'est fini, ils retournent immédiatement avec leurs parents.

Nos deux bébés n'ont pas encore de noms propres. Nous laisserons aux futurs fauconniers, qui partageront leur vie, le soin de les nommer.

Le premier né (au second plan sur la photo) pèse déjà 477 grammes (une fois adulte il pèsera entre 650 grammes pour un petit mâle et jusqu'à 1250 grammes pour une grande femelle). Il mesure 26 centimètres de longueur (les plumes de la queue sont encore atrophiées, c'est celles qui pousseront en dernier). Il est plutôt timide et réservé.

Le second né (au premier plan sur la photo) pèse à peine moins, à 461 grammes, et mesure 23 centimètres. Celui-ci est plutôt téméraire et audacieux.

Voilà, c'est tout ce qu'on peut vous dire et vous montrer pour le moment, car ils ont déjà rejoint le nid et leurs parents, qu'ils ne quitteront plus jusqu'à leurs deux mois bien révolus.

naissance élevage Harris Actualité Harris 73 Rapaces